Alliance Interstellaire

An 2284, les Terriens se sont alliés avec les Zotriens, les Noatacs et les Korlians, sans compter les Moreaux. L'Alliance commence son expension galactique... Forum RPG (Hentai, Yuri et Yaoi accepté - Interdit -18 ans)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
...................................Notre forum manque d'hommes, privilégiez les personnages masculins s'il vous plait...................................
........................................................N'oubliez pas de faire recenser vos avatars!!......................................................
........................................................N'oubliez pas d'aller voter sur les TOP SITES........................................................

Partagez | 
 

 La Musique De L'Aurore (PV Nathan Hightower)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Projet Blackbird
avatar


Messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2011

Feuille de personnage
Avis de Recherche:
Liens entre les personnages:
Métier : Aucun

MessageSujet: La Musique De L'Aurore (PV Nathan Hightower)   Lun 5 Mar - 15:31




La Musique De L'Aurore


Les pas des gardiens martelaient le couloir alors que j'étais encore enchaînée aux murs de ma cellule, ne pouvant même pas m'approcher de la large porte en acier pour observer par la lucarne ce qui causait tous ses émois. L'alarme criait, vrillant mes tympans alors que j'étais étendue au sol, mes chaînes fixées au mur m'empêchant de faire un geste trop loin. Cela faisait une semaine que j'étais enchaînée comme un animal à ce mur de pierre, incapable de bouger, mes gardes me nourrissant de loin, comme si j'étais un monstre. Non, pas comme si, je l'étais. Un monstre sanguinaire, sans âme, créé à partir des gênes d'un animal, il était donc normal que l'on me traite comme tel. Un animal, un monstre, une erreur de la nature, quelque chose que l'on garde enchaîné. Les bottes martelaient le couloir et l'on m'oubliait, avachie sur le sol de pierre froide, dans cette pièce sans décoration, sans meubles, sans rien, rien que moi, attachée au mur par un scientifique fou. Ma chevelure noire s'entendait autour de moi comme d'une couverture douce et mince. Ma peau blanche scintillait doucement sous la lumière crue d'une ampoule qui illuminait agressivement les murs comme blanchit à l'Ajax. J'étais fatiguée, j'avais faim et je voulais juste que tout s'arrête.

-Le projet Natural Speed et Red Tail se sont échappés, rattrapez-les et empêchez les autres de se faire la malle !, aboya un des gardes

On ouvrit ma porte, révélant un de mes geôliers qui entra dans ma cage. Il referma la porte derrière lui et ne bougeait pas. Ses cheveux bruns dansaient autour de son visage angélique.

Il me regardait de haut mais je savais ce qu'il se disait. Il fessait face à un monstre. Dans ses mains il tenait deux pistolets qu'il ne se décidait pas à ranger, au cas où mes chaînes renforcées ne tiendraient pas. Je soupirai et fixai mes prunelles sombres dans les siennes. La radio qu'il portait à sa ceinture résonna par-dessus le brouhaha des pas et de l'alarme.

-Alpha appelle Beta, Alpha à Beta, répondez, dit une voix féminine dans l'émetteur-récepteur.

Mon garde porta l'appareil à proximité de sa bouche et répondit.

-Beta à l'écoute, que veux-tu Alpha ? demanda la voix mielleuse et douce de l'homme
-Ou es-tu ?
-Dans la chambre de Blackbird, je la surveille
-Bien, fin de transmission

Sans répondre, mon geôlier ramena sa radio à sa ceinture et s'approcha doucement de moi. J'essayai de me lever mais en vain, les forces me manquaient. Il se penchait sur moi et je sentis son haleine me chatouiller le visage et son odeur m'envelopper.

-Pathétique chose, murmura-t-il

Je gémis doucement, essayant de l'écarter mais la volonté n'y était pas. La porte s'ouvrit en fracas sur Philippe. Mon frère d'infortune vit le garde penché sur moi et courus vers lui, le projetant à l'autre extrémité de la pièce.

Des chauves-souris volaient autour de mon ami qui essayait de défaire mes chaînes. Ses petits animaux de compagnie agressaient le garde qui criait au secours. Philippe avait dans son dos, deux longues ailes en membranes, il était sur le point de se transformer. Son visage était déformé par l'incompréhension.

-Je vais te sortir de là, Zoé, murmura-t-il
-Vas-t'en, sauve-toi, je ne serai pas capable de survivre de toute façon...dis-je
-Zoé...
-Philipe, cours, vas-t'en, je serai un boulet pour toi...
-Zoé
-PHILIPE ! VA-T'EN !

Il sursauta et courus vers ma porte puis, en me jetant un dernier regard, il rappela à lui ses animaux.

-Je reviendrai te chercher, Zoé, un jour nous serons à nouveau réunis....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 14
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25
Localisation : .:.

Feuille de personnage
Avis de Recherche:
Liens entre les personnages:
Métier : Officier de la Police Interstellaire

MessageSujet: Re: La Musique De L'Aurore (PV Nathan Hightower)   Lun 5 Mar - 20:22

    Nathan secoua la tête, finissant de lire pour la quatrième fois son rapport de mission, il jeta un coup d'oeil aux autres occupants de la navette. Des vingt policiers qui avaient été mobilisés pour cette enquête il était le seul à ne pas plaisanter ou sourire, il ne pouvait pas leur en vouloir, ils étaient tous des hommes expérimentés et une simple enquête de routine n'avait pas vraiment de quoi les impressionner. Le rapport faisait mention d'activités suspectes dans le systême d'Eden, on aurait repérer de la fumée provenant d'une zone réputée inhabitée tandis que les images des systêmes de surveillance avaient rapporté le déplacement de plusieurs silhouètes dans la zone autour du site.

    Au contraire de ses "hommes" le Lieutenant Hightower n'était pas excessivement détendu, il s'agissait de sa première mission sur le terrain et avait donc rapidement était qualifié de "bleu" par les membres de son équipe, mais plus que le stress dû à son baptême du feu son malaise allait en s'accroissant, une douleur ténue dans le ventre titillait son esprit avec des doutes qu'il avait appris à écouter au cours de ses études. Ce doux rappel le calma un peu, ses années à l'académie étaient loin derrière lui maintenant, mais il trouvait toujours un certain réconfort à repenser à ses moments où le monde se limitait à l'enceinte de l'académie et où il était conscient de tous les facteurs...


    ~ Atterissage dans 40 secondes, préparez vous. Crachota le pilote dans son micro.

    La voix de l'homme ramena le lieutenant à la raison, il était en charge de la vie de ses hommes jusqu'à la fin de cette mission et il montrerait qu'il en était digne.

    ~ Messieurs, vous vous diviserez en quatre groupes de cinq à l'atterrissage, cinq sécuriseront la ZA, les deux groupes suivants quadrilleront la zone où l'on a repéré les silhouettes tandis que le dernier groupe ira inspecter la zone où l'on a repéré les colonnes de fumée. Des questions ?

    Aucun des hommes présents ne pipa mot, bien que Nathan lut dans les yeux de certains le mépris qu'ils éprouvaient pour lui, il n'y fit néanmoins pas attention, habitué depuis son plus jeune âge.
    La passerelle de la navette finit par s'abaisser, les policiers se déployant selon les ordres tandis que Nathan restait dans la navette pour coordonner les équipes. Il fallut attendre vingt minutes avant d'avoir un retour intéressant.


    ~ Lieutenant... On a un problème, venez voir ça. Transmis le chef du quatrième groupe.

    ~ Equipe trois vous venez avec moi, équipe deux continuez le quadrillage. Transmis à son tour Nathan avant de se mettre en route vers la zone d'inspection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Projet Blackbird
avatar


Messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2011

Feuille de personnage
Avis de Recherche:
Liens entre les personnages:
Métier : Aucun

MessageSujet: Re: La Musique De L'Aurore (PV Nathan Hightower)   Lun 5 Mar - 20:52

L'alarme s'arrêta soudainement, le garde qui me servait de geôlier plonger dans les ténèbres éternelles. Il planait sur la pièce un silence de mort, incroyablement insonorisé. J'essayai d'atteindre le corps du garde pour prendre sa radio mais ne l'atteignis pas. Mes chaînes cliquetaient et tiraient par en-arrière mes épaules. J'y étais presque, mon pied tapotait le torse du garde. Je serai capable de l'amener vers moi... Encore un tout petit peu. Un craquement retenti dans mon dos et je renonçai, la douleur fulgurante qui me traversait les épaules ne m'aidant pas. Ils étaient surement tout partis à cette heure. Philippe, Lunaerya, Andalasia, tous... Aucun n'avait été attaché comme moi. Il avait fallu que le docteur Jaeres décide de doubler la dose de médicaments et que cela réveille ma bête. Je m'étais transformé en ange noir sous les yeux émerveillés du scientifique et les regards terrifiés des gardes. Et je m'étais fait enchaîner. La porte ouverte de ma cellule s'ouvrait sur le couloir ou plus personne ne courait, ils étaient tous partis, me laissant là, gisant sur le sol. Face contre terre, je contemplais le carrelage glacé. Minute... Si je me transformais, les chaînes ne me retiendraient plus. La dernière fois que je m'étais transformée intentionnellement, j'avais cherché en moi cette part de corbeau qui sommeillait et l'avais réveillé. Voilà, ici... Mes os de mon dos craquèrent et se déplaçaient, m'arrachant des cris alors que des spasmes de douleurs me parcouraient et que l'adrénaline parcourait mes veines. Un grand son de déchirement dans mon dos m'arracha un long cri alors que mes deux longues ailes noires de ma forme intermédiaire se déployaient dans mon dos. Du sang ruisselait derrière la longue robe noire que je portais. Ma longue chevelure de cendres s'allongeait encore plus et je savais que mes yeux révulsés de douleur étaient devenus mauves. La texture de ma chevelure ressemblait désormais à des plumes noires. Sous cette forme, même intermédiaire, j'étais plus forte. Je ramenai mes mains ensemble, tirant sur mes chaînes de toutes mes forces. Celles-ci grinçaient, tenaient bon mais elles se détachèrent du mur. Je roulai des épaules et mes ailes suivirent le mouvement alors que ce mouvement fit craquer les nouvelles articulations de mon dos. Je me levai et quoi que le monde tourna autour de moi, je marchai vers ma porte mais tomba au sol, à bout de forces. Survivre avec le peu qu'ont me donnais était devenus ma seule mentalité depuis que l'on m'avait enchaîné. Je criai ma frustration qui se répercuta sur les murs.

-FAIT CHIIIIERRRRRRRRRRR !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 14
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25
Localisation : .:.

Feuille de personnage
Avis de Recherche:
Liens entre les personnages:
Métier : Officier de la Police Interstellaire

MessageSujet: Re: La Musique De L'Aurore (PV Nathan Hightower)   Mer 7 Mar - 0:48

    ~ Bordel de...

    ~ Messieurs, surveillez vos propos.

    A vrai dire Nathan aurait très bien pu proférer lui-même ses mots s'il n'avait pas perdu l'usage de sa langue durant les quelques secondes nécessaires a son cerveau pour appréhender l'ensemble de l'horreur qui se jouait devant lui, ou plutot qui s'était jouée. Ce n'étaient pas les corps de gardes qui étaient étendus ça et là dans la pièce qui l'avaient tétanisé, mais les résultats d'effroyables expériences. Des êtres abominablement mutés reposés dans des cuves transparentes ressemblant à des cocons, certains maintenus dans un semblant de vie des plus horribles, amorphes, à l'état de légumes, mais toujours vivants. Il aurait pu se douter du type de découvertes qu'il aurait pu faire en découvrant l'entrée du complexe, mais pas à ce niveau là d'horreur.

    Le second groupe d'inspection, composé du Lieutenant Hightower et des membres du groupe 2 avaient rejoint le groupe quatre avec empressement suite à leur appel. Ils les avaient découverts à l'entrée d'une grotte somme toute normale, à l'exception faite que l'une de ses parois était couverte de métal et ornée d'une porte extraordinairement massive. Les scène de chaos et le fait que celle-ci soit en partie ouverte pouvait laisser imaginer ce qu'il s'était passé.

    Donnant ses ordres par le biais de signes de mains hérités de son passage à l'académie militaire, Nathan ordonna au groupe quatre de sécurisé l'entrée tandis que le groupe entamait l'inspection de la structure. Ils étaient tout d'abord passés par ce qui devait ressembler précédemment à une acceuil, mais les corps et les feuilles éparpillés rappelaient plutot des scènes de guerre. D'après la disposition des corps il semblerait que certains gardes essayaient d'empêcher quelqu'un ou quelque chose de partir tandis que d'autres couraient simplement vers la sortie lorsqu'ils avaient été surpris par la faucheuse. La plupart des blessures avaient été faites à l'aide d'armes blanches étranges, rappelant pour certaines les blessures laissées par quelques gros animaux.

    ~ Groupes trois et quatre restez en alerte, on doit s'attendre à la présence d'une ou plusieurs entités agressives et dangereuses dans la zone.

    Malgré tout certains cadavre révélaient des traces de coups de feu, balles perdues? Tirs alliés? L'oeuvre d'un télépathe très puissant ? Nathan malgré ses froides observations commencer à devenir nerveux au milieu de ce champ de mort, faisant bien attention de ne pas entrer en contact avec les cadavres.

    ~ Murphy ! Trouvez le terminal de sécurité et coupez cette alarme. Sanchez ! Allez avec lui, les autres avec moi. Ordonna Nathan autant pour se ressaisir que pour faire stopper ce son qui commençait à lui vriller le cerveau.

    ~ A vos ordres lieutenant !

    C'est à peine quelques minutes plus tard que le petit groupe avait découvert les salles d'expérimentations dans lesquelles ils se trouvaient actuellement, toujours interdits devant la folie qui pouvait mener certains hommes à faire ceci à des pauvres créatures, voire pire, de les créer ainsi. Soudain l'alarme se stoppa, tirant en quelque sorte Nathan et ses deux compagnons du rêve éveillé dans lequel ils se trouvaient.

    ~ Beau travail Murphy, essayez de me trouver les plans de l'installation maintenant.

    ~ Je suis déjà au boulot lieutenant ! Si vous continuez vous allez tomber sur la caserne puis la zone de détention. Ils sembleraient qu'ils ne soient pas tous morts, certains ont eu le camp de prendre des affaires avant de lever le camp.

    Nathan fit signe à ses hommes de continuer, lui s'attardant encore un instant avant de les suivres.

    -FAIT CHIIIIERRRRRRRRRRR !!!!!!!

    ~ Qu'est ce que c'est encore ?! Grogna Devreau.

    ~ Je ne sais pas.. Mais je sais d'où ça venait. Epervier vous fouillez la caserne à la recherche d'indice sur le type de troupe qui pouvait loger ici, Devreau avec moi.

    Béatrice Epervier était l'une des rares femmes composant la troupe que l'on avait mis sous les ordres de Nathan. Il avait essayé de faire en sort que les trois femmes de l'escouade soient gardées loin du danger, mais il aurait alors du faire face à des protestations s'il avait rejeté la seule femme du groupe destiné à l'accompagné dans la structure, cela pourtant ne voulait pas dire qu'il l'enverrait directement vers la seule trace probante de vie dans cette portion d'enfer.

    Les deux hommes localisèrent vite le bruit comme venant des cellules de haute sécurité, encore un point négatif.. Mais continuèrent sans sourciller, fouillant les deux premières sans rien trouver avant de tomber sur le contenu de la troisième...

    ~ Mais.. Mais .. Un ange ?! bredouilla Devreau en se signant.

    ~ Calmez vos élans monothéistes Devreau...

    Il y a avait néanmoins de quoi être surpris, sur le sol de la troisième cellule étaient allongée une jeune femme, aussi blanche que pouvait l'être la mort, ceci contrastant fortement avec ses cheveux corbeaux, mais le plus étrange chez elle se révélaient être les deux protubérances émergeants de son vêtement maintenant bien abimé. On pouvait en effet trouver une certaine ressemblance entre ces masses informes de plumes et les ailes des prétendus anges du catholiscisme, mais là s'arrêtait la comparaison. Aussi noires que la nuit les deux protubérances étaient d'un noir si profond qu'il semblait absorber la lumière autour, voulant entrainer le monde dans cette noirceur. Le premier réflexe de Nathan aurait été d'avoir un geste de recul s'il n'avait pas vu les yeux de la jeune fille. Ils étaient... humains, malgré ses différences l'être qui se tenait devant lui avait des sentiments et l'on pouvait lire à l'intérieur, du moins pour l'instant une certaine frustration, mêlée de... douleur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Projet Blackbird
avatar


Messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2011

Feuille de personnage
Avis de Recherche:
Liens entre les personnages:
Métier : Aucun

MessageSujet: Re: La Musique De L'Aurore (PV Nathan Hightower)   Mer 7 Mar - 16:36

J'esseya de me relever en vain mais retomba au sol. Mes chaînes cliquetaient doucement sous mes mouvements lents mal assurés alors que je peinait à avancer ne serai-ce qu'un peu.

-Calmez vos élans monotéistes, dit une voix étoufée

Mes oreilles vrillaient et je n'entendais pas parfaitement. Je leva mon visage pour hurler au secour, espérant que se ne soit pas des gardes du docteur et me retourva avec une troupe armée devant moi. J'était maudit, j'allais pourir ici pour le restant de ma pauvre vie. Non, je ne perdrai pas la face. S'ils voulaient me renfermer, ils devraient me tirer dessus et, à bout portant, mon calvaire serai fini et ce, à jamais. L'homme avec qui j'échangeat un regard n'avais rien de méchant. Sa chevelure indigo flotaient autour de son visage au sourire carnassier. L'adrénaline remonta en moi comme d'une drogue qui coulait onctueusement dans mes veines. Je sauta sur mes pieds, mes chaînes cliquetant furieusesments, se balancant à mes poignets jusqu'au sol et mes longues ailes noires déployées dans mon dos, gonflées d'air. Je lui opposa toute ma grandeur et ma puissance, tel un vent froid et glacial qui vous giflerai de plein fouet. Les ombres s'accumulèrent à mes pieds attendant mes ordres, tel un bouclier de poussière dressé autour de mes pieds, aussi instable que mon code génétique depuis mon récent changement de médicament qui me forcait à me transformer. Le scillement qui me vrillaient les tympans résonnait de plus en plus fort. Je cria ma douleur, mon désespoir e tmon envie de mourir à la figure et les ombres commencèrent à s'allonger et s'étendre vers le groupe. Une explosion retentis non loin, ce qui me propulsa vers la troupe. Le mur à l'opposé avait litérallement implosé. Je combatis avec moi-même pour rester lucide mais les ténèbres m'appelaient de leurs douce mélodie, m'invoquaient, me parlaient. Je tombait de sommeil. Devai-je vraiment me battre pour ma survie ? Il serait plus facile de me laisser tranquillement mourir, tellement plus facile... Je sentis mes ailes se rétracter en moi et mes cheveux reprendre leur texture normale alors que je m'abandonnais au ténèbres, plaquée contre celui avec lequel j'avais échangé un regard.

-Tuez-moi que tout cela en termine-là, je ne veut plus soufrir, dites à Jaeres que je suis morte d'une overdose de ses médicaments ou que mes gèenes instables m'ont tués mais tuez-moi, un monstre est née pour être vaincus....murmurai-je
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 14
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25
Localisation : .:.

Feuille de personnage
Avis de Recherche:
Liens entre les personnages:
Métier : Officier de la Police Interstellaire

MessageSujet: Re: La Musique De L'Aurore (PV Nathan Hightower)   Ven 9 Mar - 22:40

    ~ Allons bon, à peine arrivé qu'une fille avec des pouvoirs étranges me tombe dans les bras.. On se croirait dans un mauvais roman fantastique...

    Nathan était gêné par le poids de la jeune fille sur lui, mais ne pouvait vraisemblablement pas la lâcher sans lui faire mal vu l'état de faiblesse dans lequelle elle se trouvait. Jetant un coup d'oeil à Devreau il lui ordonna de faire le tour des autres cellules avant de joindre Epervier par Radio.

    ~ Epervier, on une cliente pour vous, venez m'aider à la déplacer.

    La femme flic arriva quelques minutes plus tard, une lueur peu appréciative dans son regard quand elle découvrit la jeune femme à moitiée nue dans les bras de Nathan. Celui-ci ne prenant acte de son regard lui indiqua de prendre les effets de la jeune femme tandis qu'il la transportait dans ses bras. Tiens, fait étrange qu'il ne remarquait que maintenant, ses cheveux avaient changé de texture, ce n'était pas aussi extraordinaire que ce qu'il avait déjà vu, mais cela l'amenait à s'interroger. Etait-elle un essai pour créer une nouvel race de Moreau ? Ou simplement une mutante plutot étrange ?

    ~ Je n'ai rien trouvé lieutenant.

    ~ Contactez les équipes de surveillance, on remballe. Notre témoin pourra nous en apprendre plus une fois réveillée. Faîtes préparer une civière et des soins d'urgence également.

    Le trajet de retour fut plus rapide que l'aller, après tout ils savaient maintenant que l'unique personne encore vivante du complexe était dans les bras de Nathan et il n'était plus vraiment la peine de faire attention à chaque pas..

    ~ Lieutenant, il y en a un qui bouge encore !

    ~ Homme ou femme, Epervier ?

    ~ Euh... Quelle importance ? Pardon... Quelle importance Lieutenant ?

    ~ Répondez ! Aboya Nathan.

    ~ Et bien... Un homme, un garde il me semble.

    ~ Dans ce cas abbatez-le.

    ~ Mais monsieur ! Il est blessé, on devrait lui p..

    Béatrice n'eut pas le temps de finir qu'une dague s'échappait de la botte de Nathan, volant jusqu'à l'homme, elle lui pénétra à la base de la nuque, l'homme tressaillit une fois puis succomba. Le lieutenant avait toujours suivi les cours d'anatomie avec une grande attention, comme quoi, quoi qu'en dise ses hommes, faire des études pouvait servir sur le terrain.

    ~ Bien, maintenant il ne souffre plus. Continuons je vous prie. Ordonna Nathan d'un ton faussement aimable.

    Il ne faisait aucun doute que ceci serait notifier dans le rapport de la jeune femme, mais Nathan saurait trouver une explication. Il n'allait quand même pas laisser vivre une personne ayant indirectement pris part à ces horreurs scientifiques, c'est à cause de ce genre de personnes que la science expérimentale est si mal vue par l'opinion publique et châtier l'un de ces déments ne pouvait que soulager l'esprit déjà à vif du jeune lieutenant. C'est un moyen comme un autre d'évacuer son stress pensa t-il en souriant.

    L'arrivée au vaisseau se fit sans heurt, bien que la brigadière n'ait pas décroché un mot depuis "l'incident malencontreux qui coûta la vie à l'un de ces courageux gardes", comme il avait été ordonné une civière attendait la jeune femme inconsciente et Nathan laissa les femmes de sa brigade l'allonger convenablement avant de prendre un siège à coté du lit.

    ~ On rentre, prévenez les gars du labo, ils vont avoir du boulot avec cette structure. Ordonna t-il au pilote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Projet Blackbird
avatar


Messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2011

Feuille de personnage
Avis de Recherche:
Liens entre les personnages:
Métier : Aucun

MessageSujet: Re: La Musique De L'Aurore (PV Nathan Hightower)   Lun 12 Mar - 3:48

Ce qui me réveillat, ce n'était pas le raclement de mes chaînes au sol de ma cellule, ni les pas des gardes dans le couloir, m'amenant à prendre tout mes esprits avant d'aller inexorablement vers un cauchemard. Ce qui me réveillat, c'était un son régulier qui résonnait à intervalle au-dessus de moi. J'esseya d'ouvrir les yeux mais une lumière crue me les fit refermer tout de suite. J'était sûrement sur la table d'opération du Docteur Jaeres. Je soupira doucement, attendant un coup de scalpel, un produit destiner à stabiliser mon code génitique infusé dans mes veines. Toutes les opérations étaient fait à froid, sans médicament pour m'endormir. Je roula doucement mes épaules et sentit que mes ailes s'étaient rétractés en moi. Minute... Ou suis-je ? Je rouvris les yeux mais cette foit-ci, la lumière hallogène qui tapisait la pièce d'une couleur blanche. je n'en revenait pas. Je n'était plus dans le laboratoire. Vraiment ? Libre ? La machine s'afolla et le rythme qui m'avais réveiller accelera son rythme. Des tubes me plaquait contre mon lit, plus moelleux que tout ce que j'avais déjà connus. Ma respiration s'acellerai alors que mes prunelles découvrait enfin ce qu'était le monde extérieur. Je tira sur les tubes et les aiguilles, la machine laissant sa musique étrange résonner en un son inlassable et constant. Je sauta sur le sol, mes pied nus marchant sur le sol froid. J'était hors de la caverne, du labos, j'était dehors ! Je tremblais d'excitation et me promena dans la pièce, sautant presque de joie. Mon énergie était de retour en moin grande quantité mais au moin je pouvais me tenir debout. Une inconnue pénétra dans la chambre et me regarda, héberluée. Cette femme portait un saro comme le docteur Jaeres. Non, non, impossible.

-RECULEZ ! VOUS NE ME PRENDREZ PAS MA LIBERTÉE !!!, criai-je à m'en rompre les poumons.

Je recula alors que la femme tremblait, confuse. Des larmes ruiselaient sur mes joues alors que un mur accueillit mon dos. Je me laissa glisser au sol, regardant ma nouvelle géolière d'un oeil fou, emplis de détresse. J'avais peut-être trop espérer le jour ou je sortirai que c'était sûrement trop beau. Sûrement un autre centre de Jaeres, ou les patients les plus violents sont traités. Je regardas mes poignets qui étaient rougis par mes chaînes qui avaient été retirées. Non, je ne pouvais pas encore être persécutée. La femme fit un pas vers moi.

-NNNNOOOOOOOOOOOOOOON !!!!!, hurlai-je

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Musique De L'Aurore (PV Nathan Hightower)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Musique De L'Aurore (PV Nathan Hightower)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Musique du temple de classe Pandawa
» faire jouer de la musique
» [IDEE] Musique du PC direct sur son lapin
» [musique] Le coin des musiciens
» Musique pour la Vraie Reine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance Interstellaire :: Secteur 001 :: Système de l'Etoile de Barnard :: Eden-